Non classé

Grosse journée de 96 km

Hier je me croyais comme les petites poupées Monsieur patate qui perdent tout leur morceaux. Lorsque je suis arrivé après tout ces km j’avais vraiment l’impression que tout mes morceaux allaient tomber par terre, j’étais épuisé au max, le soleil à été de plomb sur la route, cette route à deux voies ou j’avais l’impression que mes manoeuvre allaient me causé un accident. La première parti de la route jusqu’à la ville de Hobhouse tout c’est quand même bien passé, ce qui veut dire 60 km, mais aussitôt que j’ai quitté cette ville que j’ai traversé en 7 min max, parce qu’il y avait absolument rien là-bas, tout c’est compliqué.

Des côtes à perte de vue. Ici tout le monde sais de pas être en plein soleil entre midi et deux heures, c’est le plus chaud de la journée, lorsque j’ai vu l’heure et les côtes et ma fatigue, je savais que ça ne serait pas facile. Mais à ma grande surprise je me sentais quand même bien, le coeur allait bien, mes jambes étaient bien, seul problème je sentais que je cuisais sur place, au moindre nuage je poussais un soulagement.

Après plusieurs heures de routes, j’ai vu au loin ce qui semblait être la ville ou je devais arrêter, j’étais vraiment heureux. Il y avait deux routes qui menait à cette ville, j’ai donc choisi celle qui était plus courte….erreur ! elle passait au plein milieu d’un énorme bidonville, mais j’étais trop fatigué pour avoir peur et pour faire demi-tour, j’ai poursuivi ma route.

Tout le monde me regardais et me criait quelque chose, je ne comprenais rien et je ne voulais pas comprendre. Je me suis même perdu dans ces routes qui n’avait aucun sens pour moi, mais après avoir osé demandé ma route, j’ai retrouvé la ville et ma guesthouse. Rien n’est arrivé.

Arrivé à ma guesthouse, il n’y avait personne qui m’attendais, je cherchais partout, après une 15 de minute j’ai trouvé quelqu’un et tout c’est enchaîné, la bière, la chambre, la douche, la pizza large (super bonne) et dodo vers 21 heures.

Ici malgré que tout semblait un peu désordonné, tout très bien ici, les gens me donne beaucoup d’aide pour ma prochaine destination, j’ai même appris que la route que je devais prendre demain était fait de gravier, très dure d’accès pour les vélo, alors avec (Didi qui ce nomme) nous avons refait un peu ma route pour que je n’est pas de problème, une chance que j’ai parlé à cette homme, j’aurais été vraiment dans le trouble demain.

Bon, je refaire des provision….à plus tout le monde

Mon nouvelle ami
Ici il y a des chiens partout, tous aussi gentil l’un que l’autre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s