Non classé

Chaleur et montagne russe

Demain, je reprend la route vers la ville de Sumerset East et pour m’y rendre je devrai faire 107 km de montagne russe dans une température dépassant les 30 degrés. Tout le monde à qui j’ai parlé de cette route m’ont dit avec un petit sourire en coin que j’allais trouvé cela très dure, surtout avec cette chaleur. Mais maintenant que j’ai traversé la barre des 100 km quelque fois, je sais à quoi m’attendre et surtout je sais comment gérer ma journée pour qu’il me reste assez d’énergie vers la fin. La seul chose qui est toujours un inconnu pour moi et cela à chaque fois que je reprend la route, c’est la qualité de la route et surtout si je peu rouler sur le coté et non sur la voie des autos, qui rend ma tâche tellement plus dangereuse. Mais je devrai attendre demain pour le savoir.

Il me reste encore deux stop avant d’arriver à Port Elizabeth , j’aurais aimé y arrivé un peu plus tard pour ne pas faire trop se surplace, mais je devrai improviser pour ne pas arrivé trop tôt au Cap. Le propriétaire ici ma encore mit en garde des voleurs dans les villes, il était étonné de savoir que je n’avais pas d’arme à feu sur moi pour me défendre, moi j’étais étonné qu’il parle d’arme à feu. Comme d’habitude j’écoute ce que les gens ont a me dire et je continu mon chemin, que voulez-vous que je fasse, est-ce que ça me crée des peurs, pas vraiment, c’est comme si j’avais un caillou dans ma chaussure, je l’enlève et il revient tout le temps, je ne peu jamais me dire à 100% que tout ira bien, leur voient sont toujours-là quelque par en moi.

Mais demain sera une nouvelle route pour moi, je commencerai ma journée comme j’ai souvent commencé les autres, avec le sourire et un sentiment de bonheur.

Rémi

Une réflexion sur “Chaleur et montagne russe

  1. je suis allé a l’hopital hier…j’ai attendu 12 heures…c’était long mais pendant ce temps j’ai fais connaissance avec un jeune de l’ile maurice + une marocaine très belle qui a déja comme voisine la reine leila du maroc comme voisine la-bas..j’en ai su des affaires sur la dite reine..plus que paris-match la revue que je lis depuis les années 70..ensuite j’ai jasé avec une autochtone + un camerounais qui se plaignait qu’il avait froid…tu vois pas besoin d’aller bien loin pour l’exotisme…ceci dit bonne route jusqu’au cap…attention au voleurs.
    .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s